Publié dans Lectures et publications scientifiques

Les 4 étapes de l’apprentissage selon Maslow

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose de travailler sur les différentes étapes de l’apprentissage. En effet, bon nombre de nos élèves ne sont pas encore entrés dans les apprentissages et l’on peut alors être démunis face à ce pseudo échec.

Pour les aider à prendre conscience des apprentissages, je vous propose de travailler à partir de la théorie des étapes de l’apprentissage de Maslow, psychologue américain du XXème siècle qui est principalement connu pour sa pyramide des besoins.

Selon Abraham Maslow, chaque apprenant passe par 4 étapes :

Résultat de recherche d'images pour "les 4 phases de l'apprentissage selon maslow"

  • l’incompétence inconsciente

Dans la première étape, l’apprenant n’est pas conscient de son incompétence. Il n’a donc pas le projet d’apprendre puisque le concept ou la connaissance qui pourraient l’aider lui  sont inconnus. Cette étape est plutôt positive car l’apprenant n’est frustré par son incompétence.

Par exemple, un petit enfant connait, par son développement, le concept de nombre, d’ajout ou de retrait. Il l’expérimente chaque jour et cela lui suffit. Il n’a pas conscience que la connaissance de l’addition ou de soustraction pourrait l’aider, tout comme les tables de calcul. Il est inconscient de son incompétence et n’est pas en situation de manque par rapport au savoir. 

  • l’incompétence consciente

Dans cet étape, l’apprenant a pris conscience du manque qu’il éprouvait pour réaliser une tâche. Il est en situation de frustration et doit fournir de nombreux efforts pour accéder au savoir. Il découvre un concept ou une notion qui lui seront utiles.

Dans notre exemple, l’enfant découvre le sens du nombre écrit et de l’addition. IL prend conscience que cela va l’aider à aller plus vite dans ses expérimentations. On passe alors de l’expérimentation à la nécessité de l’abstraction.

  • la compétence consciente

L’apprenant est conscient qu’il sait. Il utilise sa compétence en conscientisant les stratégies utilisées. L’entrainement systématique est intense. L’apprenant utilise la connaissance pour elle-même. C’est une période d’effort et de montée en compétence.

L’élève connait la technique opératoire et les tables d’addition. Il sait faire des opérations posées. Il va alors s’entraîner et utiliser sa nouvelle compétence. Il sait qu’il sait faire. Son utilisation sera aisée.

  • la compétence inconsciente

L’apprenant ne sait plus qu’il sait. Le concept est acquis au point d’être sublimé. Cela parait évident au point de ne pas pouvoir expliquer la stratégie utilisée. Son utilisation est automatisée, tel un robot.

Dans cette dernière étape, notre élève ne sait pas expliquer pourquoi il utilise l’addition. Cela lui parait tellement évident que sa verbalisation n’est pas aisée. Il résout des problèmes rapidement mais ne parvient pas toujours à expliquer le pourquoi. Typiquement, c’est le niveau des personnes à haut potentiel qui pense en arborescence. 

Pour terminer sur ce point, voici une vidéo très bien faite qui illustre bien cette théorie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.