Publié dans Lectures et publications scientifiques, Organisation générale, Travailler en RASED

Qu’est ce que la dysorthorthographie ?

Bonjour à tous,

Préparant le PAS d’un élève, c’est pour moi l’occasion de vous présenter ce qu’est la dysorthographie.

Mais tout d’abord, la dysorthographie, comme la dyslexie et la dysgraphie, fait partie du champ des  Trouble Spécifique du Langage Ecrit (TSLE).

La dysorthographie est un trouble de la famille des DYS, qui se manifeste par un défaut majeur dans l’acquisition et l’assimilation de l’orthographe. L’enfant qui en souffre éprouve de grandes difficultés à maitriser les règles orthographiques, ce qui entraîne une altération de l’écriture, aussi bien spontanée que dictée.
On peut distinguer deux types de dysorthographie :

  • La dysorthographie de développement, qui est inné chez l’enfant ;
  • La dysorthographie acquise, qui est due à un traumatisme.

Comment la repérer dans nos classes ?

Attention ! Nous ne sommes pas là pour établir des diagnostics ou pour étiqueter nos élèves. Toutefois, certains signes doivent nous alerter pour accompagner les familles vers une prise en charge.

La dysorthographie se manifeste par d’importantes erreurs de transcription, classées en 4 catégories :

  • Les troubles de la transcription phonologique
  • Les troubles du contrôle sémantique
  • Les troubles morphosyntaxiques
  • Les troubles du lexique orthographique

Il se traduit par :

  • Un retard important de la lecture malgré le passage en CP ;
  • Une non-reconnaissance de lettres malgré leurs fréquences d’utilisation ;
  • Une difficulté à recopier un texte ;
  • Un pourcentage élevé de fautes d’orthographe ;
  • Un écart important entre le raisonnement et les résultats à l’écrit ;
  • Une incompréhension du sens des mots à la lecture ;
  • Une calligraphie irrégulière et maladroite.

D’autres examens peuvent également être recommandés avant l’établissement d’un diagnostic officiel :

  • Un audiogramme ;
  • Un bilan orthoptique ;
  • Un bilan psychologique ;
  • Un bilan ergothérapeutique ;
  • Un bilan neuropsychologique ;
  • Un bilan neuropédiatrique.

Le patient peut également être amené à consulter un neuropsychologue. Une évaluation neuropsychologique permet en effet de déterminer les vraies difficultés du dysorthographique et de mieux orienter les traitements à adopter

(sources : Dyspositif.com)

Voici une vidéo pour mieux comprendre.

Publié dans Exercer une fonction d'expert de l'analyse des besoins éducatifs particuliers, Lectures et publications scientifiques, Organisation générale

Piaget ou le constructivisme

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai lu un article sur la remise en cause du constructivisme de Piaget. Comme j’en avais déjà entendu parler sans vraiment savoir ni comprendre ce que Piaget avait apporté, j’ai fait une petite recherche. Je suis tombée sur cette vidéo de Piaget lui-même. Il nous parle de ses recherches et des différents stades de la maturation de la pensée chez l’enfant. Lire la suite de « Piaget ou le constructivisme »

Publié dans Exercer dans le contexte professionnel spécifique d'un dispositif d'éducation inclusive., Lectures et publications scientifiques, Organisation générale

Enseigner plus explicitement

Bonjour,

Voici une série de vidéos d’une table ronde intitulée : « Enseigner plus explicitement : Pour quoi ? Qui ? Quand ? Quoi ? Comment ? Où ? » datant du 14 octobre 2015. On y retrouve les explications de Sylvie Cèbe, Jacques Bernardin et Patrick Rayou en collaboration avec le Centre Alain Savary, lors d’une table ronde animée par Fabienne Paulin Moulard (IGEN). Lire la suite de « Enseigner plus explicitement »